Union Européenne / Projet MAMAFI

Date de démarrage, achèvement:  2013 – 2016
Pays: Madagascar
Région: Amoron’i Mania
Partenaire financier: Union Européenne
Partenaire technique: Association Intercooperation Madagascar, Helvetas Swiss Intercoopération, SAHA
Durée: 48 mois
Montant: 1 200 000 euros

Axes d’intervention

L’ONG SAHA est principalement impliquée dans ce projet pour l’atteinte du quatrième résultat attendu dont les activités sont orientées dans l’appui des Communes dans la mise en œuvre de stratégie d’amélioration de la sécurité alimentaire des populations les plus vulnérables. Il s ‘agit de responsabiliser les communes et les autres acteurs du développement local comme les organisations de producteurs, le CSA dans l’application de stratégie de sortie de la sécurité alimentaire et de la pauvreté en général. Les responsables communaux sont amenés à appuyer les communautés pour la viabilisation des CAEM au niveau des villages et les cantines scolaires. Les Communes étant par ailleurs les premiers responsables des services sociaux de proximité et du développement en général, leur implication dans l’action leur permet de mieux coordonner les initiatives pour avoir plus d’impact au niveau de la population. Cette dynamique de collaboration/concertation entre la collectivité décentralisée, les services techniques déconcentrés, les organisations paysannes, ainsi que les opérateurs économiques permet d’avoir plus d’impacts au niveau de la population.

Des actions de plaidoyer et de dialogue politique en faveur de la sécurité alimentaire en général et auprès des vulnérables en particulier permettra de mieux prendre en charge cet enjeu sur le plan politique à l’échelle de la commune, du district et de la région, et même au niveau national. Cette action de mobilisation de partenariat et de ressources constitue une stratégie de pérennisation des acquis et de désengagement du projet de ses bénéficiaires finaux.

Descriptif du projet

Améliorer la sécurité alimentaire et diminuer la malnutrition, spécialement au niveau des couches les plus vulnérables dans la Région d’Amoron’i Mania, spécifiquement dans les Districts d’Ambositra, Fandriana et Manandriana. Le projet apporte également un appui aux Communes dans la prévention des situations de crise alimentaire en mettant en œuvre une stratégie d’amélioration de la sécurité alimentaire pour les populations les plus vulnérables.

Principales réalisations

– Une bonne couverture de l’action : 13 communes touchées
– Maîtrise d’ouvrage communale qui se manifeste par l’appropriation des responsables communaux des enjeux, activités du projet : communication et mobilisation des bénéficiaires, collecte des demandes, mplication dans le partage et le suivi des apports du projet, suivi de la campagne, implication dans le recouvrement de l’apport bénéficaire.